piercing don du sang

C’est tout à votre honneur de vouloir faire preuve de solidarité !

Pour toutes les vies que ça permet de sauver, le don du sang est un acte que chaque personne apte devrait réaliser régulièrement. Par contre, ce qu’il ne faut pas oublier, c’est qu’il existe tout de même de nombreuses contre-indications.

Est-il donc possible de faire un don du sang après avoir fait un piercing ?

La réponse est : pas tout de suite ! On vous explique ici pourquoi vous n’avez pas le droit de donner votre sang et combien de temps il faudra que vous attendiez.

don du sang piercing

Quelles sont les contre-indications ?

Ce n’est pas l’EFS qui dicte ses règles !

L’Établissement Français du Sang suit en fait les règles définies par une directive européenne. Où que vous soyez en Europe, les donneurs sont soumis aux mêmes directives, et au cours de l’entretien précédant le don, le médecin ou l’infirmier pose à peu près partout les mêmes questions.

Pour donner son sang, les contre-indications sont d’ailleurs nombreuses, et elles ne concernent pas seulement les pratiques sexuelles. Par exemple :

❌ Même si un don est possible jusqu’à 70 ans, une personne de plus de 60 ans faisant un don pour la première fois doit d’abord être considérée comme apte.

❌ Une fièvre de plus de 38° datant de moins de 2 semaines entraine un ajournement du don.

❌ De même pour une intervention chirurgicale de moins de 4 mois.

❌ Un séjour récent (entre 1 et 4 mois) dans une île tropicale, en Amérique latine ou au Moyen-Orient peut également conduire à un report du don.

👉 Qu’en est-il pour les piercings ?

Après un piercing, il est également contre-indiqué de donner son sang !

La période n’est d’ailleurs pas courte puisque si le piercing date de moins de 4 mois, le don n’est pas possible. Et on parle ici de tous les types de piercing, qu’il s’agisse d’un simple perçage des lobes ou de la pose d’un bijou au nombril !

 

piercing nombril

 

Pourquoi faut-il attendre aussi longtemps ?

C’est le délai acceptable pour les autorités sanitaires !

Bien que le piercing se réalise en quelques secondes seulement, il nécessite de percer la barrière cutanée avec une aiguille, et c’est ce point qui pose problème.

En effet, même si vous vous êtes fait percer chez un professionnel qui respecte toutes les mesures sanitaires, qui utilise du matériel à usage unique et parfaitement stérilisé, qui désinfecte son salon pour une hygiène irréprochable, vous êtes dans l’incapacité de vous présenter le jour de votre don du sang avec une attestation certifiant que votre piercing a été fait dans les règles.

👉 C’est donc le principe de précaution qui prévaut !

❌ L’utilisation d’aiguille présente un risque de transmission de bactéries et de virus par le sang, et ces virus peuvent être dangereux (on pense notamment à l’hépatite C et au VIH).

C’est pourquoi un délai de 4 mois a été instauré entre un piercing et un don du sang. Après ce délai à une exposition potentielle au risque, les bactéries et les virus auront eu le temps de se développer et ils seront mis en évidence par les tests de dépistage.

✅ Si le sang est contaminé, il pourra alors être écarté afin de ne pas être transfusé.

don du sang et piercing

Toutes les aiguilles sont concernées !

Les piercings ne sont pas les seuls contre-indiqués !

Cette exposition au risque à cause des aiguilles est d’ailleurs aussi valable pour les tatouages. Les raisons sont exactement les mêmes :

👉 L’aiguille perce la peau et entre en contact avec le sang.
👉 Elle a pu servir pour tatouer d’autres personnes.
👉 Les risques de transmissions de bactéries ou de virus sont donc concrets.

Même si fort heureusement, la plupart des professionnels effectuent un travail consciencieux et que ce délai de 4 mois est juste par précaution, il ne faut pas oublier qu’il existe toujours des tatoueurs et des perceurs assez peu précautionneux.

✅ Il est donc facile de comprendre pourquoi cette contre-indication est en place !

D’ailleurs, quand l’EFS fait attention à l’utilisation récente d’aiguilles, c’est vraiment dans tous les domaines. Sachez par exemple que si vous vous êtes récemment soignés grâce à l’acupuncture ou à la mésothérapie, vous devrez également attendre 4 mois avant de pouvoir donner votre sang.

Le seul moyen d’échapper à ce délai, c’est si vous avez utilisé des aiguilles personnelles !

don du sang piercing aiguille

Conclusion sur le don du sang et les piercings

⛔ Après un piercing, il faut forcément attendre avant de donner son sang !

La restriction n’est peut-être que temporaire, mais elle est tout de même de 4 mois. La plupart des piercings ont largement eu le temps de guérir mais c’est le délai nécessaire pour que les autorités sanitaires s’assurent qu’aucun virus n’est présent dans le sang.

C’est en effet à cause du risque que présentent les aiguilles que cette contre-indication est présente. Elle ne concerne d’ailleurs pas seulement les piercings : si vous vous êtes fait tatouer dans les 4 derniers mois, vous ne pourrez pas non plus faire un don de sang !