boule piercing nez

La dernière chose à laquelle on s'attend après s'être fait percer le nez, c'est se retrouver avec une boule bizarre à l'endroit du perçage !

Quand vous apercevez pour la première fois de cette boule, il est naturel que vous soyez inquiet parce que ce n'est pas du tout le look que vous recherchiez. Existe-t-il un moyen de s'en débarrasser ?

Si vous voulez obtenir les informations complètes sur les boules au nez, ce qui les cause, et comment bannir ces invités disgracieux et importuns, lisez notre guide. Vous vous sentirez beaucoup mieux une fois que vous serez en connaissance de toutes les informations.

Les boules après un piercing au nez, c’est quoi ?

Les piercings du nez n'ont pas la réputation d'avoir une période de cicatrisation rapide. Il est normal qu'un piercing nasal prenne jusqu'à six mois pour guérir complètement.

Pendant ce temps, vous verrez probablement plusieurs choses qui vous pourraient vous mettre mal à l'aise, surtout qu’il s’agit d’un endroit aussi visible sur votre visage. Vous pouvez vous retrouvez avec :

  • Des rougeurs
  • Des gonflements
  • Un peu de saignement
  • Du pus
  • Et même de la croûte

À l'occasion, vous pouvez aussi découvrir autre chose, une chose à laquelle vous ne vous attendiez pas du tout : une grosse boule enflée !

Et cette boule enflée, c’est généralement soit :

  • Une pustule
  • Un granulome
  • Une chéloïde

Pour vous que puissiez savoir précisément de quoi vous souffrez, examinons de plus près chacun de suspect !

La pustule

Comme son nom l'indique, cette boule nasale est remplie de pus.

Les pustules peuvent être extrêmement douloureuses. Si elles ne disparaissent pas d’elles-mêmes, il est donc préférable de consulter votre perceur ou votre médecin avant qu'elles ne deviennent incontrôlables. Par contre, certaines pustules ne sont pas douloureuses du tout, elles peuvent simplement causer des démangeaisons ou une sensation de brûlure.

  • Parfois, elles sont causées par des infections bénignes.
  • D'autres fois, elles sont causées par des traumatismes, comme le fait de tirer sur le piercing.

C'est l'une des raisons pour lesquelles il est si important d'être prudent avec votre nouveau piercing au nez, surtout si vous aimez faire du sport. Les sports de contact, comme le basket-ball par exemple, peuvent être particulièrement rudes pour ce type de piercing. Soyez toujours prudent afin de ne pas vous blesser au point d'avoir une pustule.

Le granulome

La date de votre perçage peut vous aider à déterminer si vous souffrez d'un granulome. Ces granulomes n’apparaissent effectivement pas immédiatement après un piercing au nez. Habituellement, il faut compter plusieurs semaines ou environ un mois et demi avant que ces nuisances ne se manifestent.

Les granulomes peuvent apparaître dans le piercing ou juste à côté. Ils peuvent être petits de quelques millimètres ou gros de quelques centimètres.

Les granulomes surviennent lorsque les tissus autour de la zone de perçage continuent à se régénérer, et c’est généralement dû au fait que votre corps fait face à un traumatisme ou une réaction inflammatoire.

Avoir un granulome ne signifie pas automatiquement que vous avez un piercing infecté, mais les granulomes peuvent facilement devenir infectés après leur formation. Par conséquent, il est essentiel de bien nettoyer votre piercing jusqu'à ce qu'il soit complètement sain et guéri.

D’ailleurs, si vous avez un granulome, vous constaterez qu'il ne faut pas grand-chose pour le faire saigner. Ils peuvent aussi se recouvrir de croûtes. Et vous devrez peut-être consulter un dermatologue pour le soigner.

La chéloïde

Chéloïde est un terme sophistiqué pour désigner une cicatrice. Mais ce n'est pas une cicatrice ordinaire : c'est un peu comme une cicatrice qui aurait pris des stéroïdes ! Une chéloïde est à la fois très épaisse et souvent très visible. Et elle se forme autour du perçage.

Pourquoi certaines personnes se retrouvent avec des chéloïdes sur un piercing nasal alors que d'autres n’en ont pas ? Malheureusement, c’est un véritable tirage au sort. Certaines personnes sont juste tout simplement plus susceptibles de développer ce genre de cicatrices.

Si vous apercevez quelque chose autour de votre piercing et que vous n'êtes pas sûr qu’il s’agisse d’une chéloïde, n’hésitez pas à aller voir votre perceur !

Comme dans le cas d'un granulome, vous pouvez faire enlever une chéloïde par un dermatologue. Vous pouvez également essayer de consulter votre médecin habituel pour retirer une chéloïde, mais il y a de fortes chances qu’il vous recommande de consulter un spécialiste.

Boule après un piercing au nez : quelle est la cause ?

Il n'y a pas qu’une cause simple qui est responsable de l’apparition de ces types de boules nasales. Cela peut être dû à toute une variété de phénomènes.

❌ Une mauvaise technique de perçage

Vous ne devriez jamais vous rendre chez un perceur qui utilise un pistolet de perçage d'oreille pour votre nez. Il endommage plus sévèrement les tissus, ce qui peut entraîner le développement d'une boule.

Optez plutôt pour la méthode de l'aiguille creuse. C'est plus hygiénique et plus doux pour la peau.

Il existe cependant des pistolets spéciaux pour percer le nez qui poussent l'aiguille à travers la peau au lieu de la tirer à travers. Ces pistolets sont considérés comme sûrs : ils ne causent pas de dommages.

La technique est très importante en raison des résultats insatisfaisants qu'elle peut produire lorsqu'elle est mal exécutée.

❌ L’utilisation de mauvais produits de nettoyage

Le nettoyage de votre piercing nasal est obligatoire si vous voulez mettre toutes les chances de votre côté pour éviter une infection et éventuellement réduire le risque d'avoir une boule sur votre piercing au nez.

Malheureusement, tout le monde ne suit pas forcément les instructions données par le perceur. Vous pouvez même également tomber sur un perceur peu expérimenté et pas assez bien informé qui pourrait vous donner de mauvais conseils sur les produits à utiliser pour traiter et guérir votre piercing.

❌ Un mauvais nettoyage des mains

Votre perceur devrait toujours insister sur l'importance de vous laver soigneusement les mains avant de toucher votre piercing au nez.

Les mains sales peuvent héberger tous types de bactéries. Ces bactéries peuvent causer des infections désagréables, et ces infections peuvent mener à diverses formes de boules disgracieuses à côté de votre piercing au nez.

❌ Des réactions allergiques

Beaucoup de gens aiment les piercings, mais les piercings ne nous aiment pas toujours en retour. Beaucoup d'entre nous ont des problèmes de réactions allergiques au métal utilisé.

Le nickel, en particulier, est l'un des plus grands allergènes au niveau des bijoux. Beaucoup de gens ne le tolèrent pas.

Au lieu d'utiliser du nickel, vous devriez donc opter pour des métaux qui comportent moins de risques de réactions allergiques. Il peut s'agir de piercing nez en titane et d'or de qualité chirurgicale. Le titane est en plus abordable, donc même si vous avez un budget serré, vous pourrez acheter ce métal sans vous ruiner.

Comment se débarrasser des boules de piercing au nez ?

Avant de trouver un plan d'attaque pour votre boule au nez, la première chose que vous devez découvrir, c’est s’il s’agit bien d’une infection.

Si vous pensez qu'il s'agit d'une infection, demandez à votre perceur ou à un médecin de l'examiner pour déterminer la meilleure marche à suivre.

Les signes d’une infection

❌ Présence de rougeur

Évidemment, vous allez avoir des rougeurs après un piercing au nez, mais si dans les jours qui suivent la rougeur semble s'aggraver au lieu de s'améliorer, et si en plus vous voyez des stries rouges apparaitre sur la peau autour de la zone de perçage, il est possible qu’il s’agisse d’un début d’infection.

❌ Présence d’enflure

L'enflure peut être normale juste après un perçage, sauf qu'elle peut aussi signifier qu'il y a une infection sous la surface de la peau.

❌ Présence de pus

Un peu de pus dans la première ou les deux premières semaines après le perçage est normal. Une augmentation du pus après ces premiers jours n'est cependant pas normale. D’autant plus si le pus sent mauvais ou est décoloré. Ces signes peuvent indiquer une infection.

❌ Présence de douleur ou de brûlure

Si dans les premiers jours après le perçage, la zone de votre piercing au nez vous fait plus mal qu'elle ne devrait le faire, cela peut signifier qu'une infection est en train de se développer.

❌ Présence de fièvre

Lorsqu'une infection n'est pas maîtrisée, elle peut rester localisée ou continuer à se propager. Si elle commence à s'éloigner de la zone de perçage, ça devient un problème important.

La fièvre est une alerte pour vous dire que vous avez besoin de soins médicaux immédiats. Il se peut que votre fièvre ne soit pas liée à l'infection, peut-être que vous souffrez juste d'un rhume ou de la grippe... Néanmoins, par mesure de sécurité, vous devriez vous faire examiner !

S’il s’agit bel et bien d’une infection

Quand les gens réalisent qu'ils ont une infection, leur première tendance peut être d'enlever les bijoux pour ne pas avoir à les contourner quand ils les traitent.

C'est une erreur ! Et voici pourquoi :

  • Si le bijou est retiré du trou, le trou se referme.
  • Toute l'infection sera piégée à l'intérieur au lieu d'être évacuée.
  • Et cela peut aggraver la situation.

C'est pourquoi vous devez laisser votre bijou en place, même en cas d'infection, afin que le drainage puisse se poursuivre.

Il peut être difficile de devoir constamment nettoyer votre piercing pour combattre l'infection ou de payer des médicaments pour l'éliminer, mais si vous suivez les ordres de votre médecin, l'infection disparaîtra vite et cette vilaine boule au nez s'estompera rapidement.

✅ Il est bon de savoir que même si une infection peut être gênante, elle est généralement facile à soigner !

Comment se débarrasser d'une chéloïde ?

Les boules chéloïdes peuvent être extrêmement difficiles à éliminer sans l'aide d'un dermatologue ou d'un chirurgien.

Comme les chéloïdes sont essentiellement des amas ou des tissus cicatriciels, il est très peu probable qu'elles disparaissent d'elles-mêmes. Bien qu'ils puissent s'estomper très légèrement avec le temps.

Rassurez-vous, la chirurgie pour retirer le tissu cicatriciel est d’ailleurs une pratique courante pour enlever les cicatrices chéloïdes qui sont devenues trop grosses et trop encombrantes. Il existe même plusieurs autres options de traitement :

  • De la crème rétinoïde
  • Des injections de stéroïdes
  • L'application de gel de silicone

✅  Les traitements à domicile et les remèdes naturels contre les chéloïdes sont généralement plutôt efficaces pour obtenir les résultats escomptés.

Pour conclure sur les boules après un piercing au nez

La majorité des personnes qui se font percer le nez ne développe pas ces effets secondaires indésirables ! Ils sont malheureusement une complication relativement courante, et c'est pourquoi vous devez les connaître et savoir comment y faire face si elles apparaissent.

Si vous êtes l'un des malchanceux qui finissent avec une boule sur le nez, essayez de ne pas trop penser à votre apparence : souvent, ce n'est qu'un problème temporaire et il disparaîtra avec le temps !